Protection électrique des postes informatiques

Faire le choix du bon onduleur pour les équipements informatiques. 

L’onduleur fournit une alimentation électrique de secours à un ou des équipements électroniques en cas de panne de courant. Il permet de protéger le matériel informatique contre les dommages causés par une interruption et/ou les variations de l’alimentation électrique. 

Il existe plusieurs types d’onduleurs pour les postes informatiques.  

  1. Les onduleurs offline (également appelés “standby”) sont les plus simples en termes de technologie, et les plus abordables. Ils surveillent simplement la qualité de l’alimentation électrique et basculent sur la batterie interne de l’onduleur si une panne de courant est détectée. Ils ne protègent pas contre les fluctuations de tension ou de fréquence et conviennent pour les postes de travail ne nécessitant pas une alimentation électrique de grande qualité. 
  1. Les onduleurs line-interactive ont une technologie plus avancée : ils offrent une protection contre les fluctuations de tension et de fréquence en les corrigeant automatiquement. Ils disposent également d’une batterie interne pour fournir une alimentation de secours en cas de panne de courant. 
  1. Les onduleurs online (ou double conversion) sont les plus avancés pour les postes informatiques. Ils fournissent une alimentation électrique constante et stable en filtrant toutes les fluctuations de tension et de fréquence. Ils utilisent une technologie plus sophistiquée qui utilise un redresseur et un inverseur, d’où l’appellation “double conversion”.   Ils génèrent une alimentation électrique pure en utilisant la batterie interne de l’onduleur. Ils sont souvent utilisés pour les postes critiques, les serveurs informatiques, les serveurs de stockage et les équipements très sensibles aux fluctuations électriques. 

Le choix d’un onduleur pour un système informatique dépend de la criticité de l’équipement (et du budget alloué !). Si les onduleurs offline sont suffisants pour les postes informatiques qui n’ont pas une importance “vitale”, les onduleurs line-interactive ou online doivent s’imposer pour la protection des systèmes sensibles. 

Sauf cas très spécifiques comme par exemple, les pharmacies, qui doivent maintenir les vaccins sous température réfrigérée pendant une durée d’au moins 2 heures, le choix d’un onduleur ne doit pas être fait pour son autonomie en cas de coupure de courant : Ce n’est pas un groupe électrogène permettant de prendre le relai du fournisseur d’énergie ! L’autonomie de sa batterie doit être suffisante pour avoir le temps de procéder à un arrêt “propre” des matériels connectés en cas d’interruption prolongée de l’alimentation électrique : 5 à 15 minutes d’autonomie seront considérées comme un délai raisonnable. Ce calcul d’autonomie est fonction de la puissance consommée par les matériels connectés à l’onduleur. Certains onduleurs ont la faculté de donner l’ordre d’extinction aux appareils connectés quand l’état de leur autonomie devient critique. 

La durée de vie d’une batterie est indiquée par les fabricants pour une température ambiante de 20°C. Cette durée de vie est réduite de moitié pour une élévation de température de 10°C. 

Crédit photo : Andrew Martin de Pixabay – kalhh de Pixabay